Sakamoto Maaya

Aller en bas

Sakamoto Maaya

Message  Edgar le Lun 27 Oct - 13:04



Artiste de jpop? Difficile de le clarifier, tellement le terme peut paraître parfois dévalorisant. Dans le doute, je préfère la placer ici.
Ce texte n'est qu'un pur copier-coller d'un topic que j'avais fait autrefois sur un autre forum (qui avait manifestement connu sa période de gloire ou pas). Et donc à cause de ma flegme monumentale, je le ressors juste tel quel, sans mise à jour (mais que je ferai sans doute plus tard). Let's go^^!

Qui ne connait pas le fameux petit poulain de la mère Kanno^^, interprète de talent d'un bon nombre d'opening d'anime :).
Mais commençons par le commencement^^!



Je vous épargne la fiche ID de la jeune demoiselle, ses mensurations, son groupe sanguin (quoiqu'en tant que fan... vous devriez le connaitre afin de lui permettre une transfusion en cas d'urgence), son plat préféré, sa première compote de pomme, blabla, et passons plutôt à ce que nous intéresse: sa carrière!



Maaya Sakamoto fut révélée à 16 ans en 1996 en doublant le personnage principal de la série Tenkû no Escaflowne. C'est ainsi qu'elle rencontre celle qui produira ses 6 prochains disques: Yoko Kanno, qui fut à l'occasion, la compositrice de la série :D!
Petite anecdote. Pour interpréter l'opening d'Escaflowne, Yoko Kanno cherchait à travers un casting une chanteuse, mais peu lui convenait. De la même manière, elle se refusait à prendre une seiyuu, qui était pour elle synonyme de voix nasillarde, à l'harmonie des plus aléatoires. Mais les recherches s'avérant assez infructueuses, elle se résigna sur la voix d'Hitomi. 1er enregistrement, et c'était dans la poche, la voix de Maaya Sakamoto (pourtant très jeune à l'époque) l'avait convaincue.

C'est alors que la carrière de Maaya Sakamoto débute réellement. Yoko Kanno, voyant tout son potentiel, décide de composer et produire son 1er album: Grapefruit. Album loin d'être révolutionnaire, mais qui donnait déjà la note de ce qu'allait rendre la collaboration Sakamoto/Kanno. Grapefruit était surtout une compile des titres d'Escaflowne agrémentée de jolies ballades, sans pour autant transporter.

Mais c'est par la suite, que Maaya Sakamoto affirme son talent, son naturel et sa sincérité dans ses chansons. En 1998 sort son 2ème album Dive. Plus doux, plus original, cette album marque une autre collaboration qui durera un bon nombre d'année avec l'écrivaine Yuho Iwasato. Dive est un bel album qui oscille entre les début de Maaya et une maturité plus accrue dans ce qui sera son 3ème album Lucy. Ballade, pop, électro etc, seront les principales ingrédients des chansons Sakamotesque :).

Parallèlement, en toute bonne seiyuu qui se respecte, Maaya Sakamoto poursuit sa carrière dans le doublage des anime, mais également des films (dont une certaine Amidala dans 'une histoire de guerres et de p'tites étoiles). Elle continue donc à doubler Hitomi, personnage auquel elle s'est beaucoup attaché, à l'occasion du film Escaflowne. Yoko Kanno ne manque pas l'occasion de faire appel à sa petite protégée en lui demander de participer à Napple Tale ainsi qu'Arjuna, titres dont cette dernière se charge de la composition. Et hop! Il sera plus difficile de voir l'une sans l'autre, et bon nombre d'anime faisant participer Sakamoto se verra agrémenté d'une petite chansonnette à la Kanno, et inversement, un titre composé par le maître, bénéficiera souvent de la voix de Maaya (comme par exemple le drama Mayonaka no betsu no kao - the other side of midnight mais ce sera en 2002).

Et donc en 2001, Lucy se tourne vers un disque de plus en plus original et personnel. La musique est plus élaborée, plus diversifiée, la voix de Maaya est bien plus mature, bien mieux maitrisée, et la demoiselle s'essaye de manière plus assidue à l'écriture (et les textes sont très jolies, c'est un bon point^^).

A la même année, elle enchaine avec un mini album: Easy listening. Encore plus varié et électro que Lucy, la qualité des titres ne va qu'en s'améliorant encore. Yoko Kanno compose de nouveau, mais la production est géré par un collectif d'artistes.

2003 marque la fin de la collaboration Sakamoto/Kanno, Maaya préférant s'émanciper après 8 années de loyaux services :). Ainsi Shounen Alice est le 4ème album, et probablement le plus agréable et le plus abouti de tous.
Ca reste du Maaya Sakamoto... mais en mieux, toujours mieux^^!

Les 2 albums suivant: Yuunagi loop et 30minutes night flight, sont du pur Maaya Sakamoto, et dans la logique, la touche Kanno disparait. C'est peut-être moins bon qu'auparavant, mais ça reste très joli et agréable.

Maaya Sakamoto n'est pas qu'une seiyuu de talent, ni qu'une chanteuse sublime, mais elle "débute" également une carrière de comédienne, que ce soit pour le petit écran ou sur la scène.
En effet, l'année 2003, et surtout 2004, elle participa à la représentation de la pièce musicale "les misérables". Cela explique donc pourquoi son actualité dans la chanson était assez calme. En 2005, elle va refaire une tournée nationale pour cette pièce.

Maaya a aussi joué dans un drama Suekko, le temps de 2 épisodes (où elle aura le plaisir de giffler son partenaire).

Et pour finir, elle a tourné dans un court métrage de Sugimori Hidenori qui s'appelle 03+. Sugimori Hidenori est plus ou moins connu pour avoir tourné le film Mizu no Onna (sortie en France ce mai 2005 sous le nom de la femme d'eau, dans un nombre de salle très limité), film assez fantastico-lyrique dans lequelle les compositions sont signées... Yoko Kanno (inégal, mais pas mauvais). Pour en revenir à 03+, c'est donc un court métrage très onirique, avec une très jolie photographie (un filtre bleu constant) qui narre la rencontre d'un jeune garçon avec la mort sous une bien jolie figure^^ (ben ouais). Peu de parole dans ce film... pour ne pas dire muet. Maaya y est très belle et mystérieuse. Ne cherchez pas un sens logique à ce film, le réalisateur a tout misé sur l'aspect "contemplatif" (fallait que je la ressorte celle-là^^), et les pseudo-symbôles. Très courts (20 minutes), il est agréable quoiqu'un peu déstabilisant, tellement il ne s'y passe rien ^^. Mais la beauté des images "froides" d'un Tokyo glacial et indifférent peut émerveiller. Sans oublier que le très peu de musiques sont toujours signés Yoko Kanno, et que le générique de fin est bien entendu chanté par Maaya Sakamoto. Vous pouvez d'ailleurs entendre cette chanson dans l'album Shounen Alice, c'est l'avant dernière piste qui se nomme... 03+. La chanson est à l'image de ce court-métrage^^. Juste que le générique de fin est calé sur le ramassage des poubelles... j'avoue que là... j'ai eu du mal à suivre.

Il reste encore beaucoup de choses à dire sur Maaya Sakamoto, mais la flegme me gagnant... ça sera une prochaine fois :)!



1997 - 1er album - Grapefruit (11 pistes dont 6 tiré d’Escaflowne)
1998 - 2ème album - Dive (11piste, un album très pop et synthé)
1999 - Hotchpotch (15 chansons tirée d'anime)
2001 - mini album - easy listening (7 pistes, mais le style change des autres albums)
2001 - 3ème album - Lucy (12 chansons, très pop et guitare sèche)
2001 - single collection - (c'est best of des 17 meilleurs chansons d'animes)
2003 - Nikopachi - Singles Collection 2 - VICL-61158
2003 - Shounen Alice - VICL-61165
2005 - Yuunagi Loop - VICL-61755
2007 - 30minutes night flight
Edgar
Edgar
King of Figaro
King of Figaro

Féminin
Nombre de messages : 133
Age : 37
Date d'inscription : 21/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sakamoto Maaya

Message  Naephel le Mar 4 Nov - 3:05

Il y a certaines chansons d'elle que j'aime particulièrement comme : Gravity, Yubiwa, Hemisphere, The Garden of Everything, et j'en passe et des meilleurs ;p

Sans bien sur oublier le célèbre opening theme d'Escaflowne : Yakusoku wa iranai, ou encore The Record of Lodoss : Umi no Kiseki ! xD

(Bon dieu, je suis vraiment un otaku.... ToT)
Naephel
Naephel
Coureur de casting
Coureur de casting

Masculin
Nombre de messages : 354
Age : 34
Localisation : In Naephel Royaume
Artiste du moment : [ Please Select A Artist ]
Humeur : Nyappy in the world ! \o/
Date d'inscription : 27/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://naephel.livejournal.com

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sakamoto Maaya

Message  Sota le Mar 4 Nov - 12:12

Oui c'est clair, va plutôt à la chasse aux bishô plutôt que de rester devant l'ordi !
Sinon que dire *oui j'arrive après les autres, c'est normal je me fais attendre* que ça doit être la rare chanteuse japonaise dont j'apprécie la voix claire et mélodique. Même si moi je n'ai pas trop apprécié le générique d'escaflowne, un peu trop ... edulcoré à mon goût.
Sota
Sota
Clair obscur
Clair obscur

Masculin
Nombre de messages : 94
Age : 33
Localisation : Paris
Artiste du moment : BiG bAnG
Humeur : -.-
Date d'inscription : 29/09/2008

Voir le profil de l'utilisateur http://asia-n-ation-fr.team-talk.net

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sakamoto Maaya

Message  Shima le Mar 4 Nov - 15:58

olalala la zik gravity de wolf rain trop émouvante :note

et toutes celles de escaflowne et de lodoss :pioum que de souvenir ce sont mes premiers mangas en Vo avec shojou kakumei utena c'est trop fort

_________________
I imagined Many Moons in the Sky lighting the Way to Freedom
Shima
Shima
K-movie addict
K-movie addict

Féminin
Nombre de messages : 149
Age : 29
Localisation : Via purifico
Artiste du moment : Tommy he@venly6
Humeur : Snifff
Date d'inscription : 21/10/2008

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Sakamoto Maaya

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum